Théâtre municipal : récapitulatif de notre action (14/12/2017)

Le moment est venu de faire un petit récapitulatif (synthétique) des actions engagées pour sauver le Théâtre Jordi Pere Cerdà de Perpignan.
– Tout le mois de septembre : alerte sur les réseaux sociaux sur le projet de transformer le Théâtre municipal en amphithéâtre.
– Fin septembre : l’ASPAHR décide de la création d’un collectif élargi aux acteurs culturels.
– 4 octobre : intervention de JB Mathon (ASPAHR) à la réunion publique du maire de Perpignan.
– 6 octobre : création du collectif « Sauvons le théâtre ».
– 9 octobre : lancement de la pétition sur internet (5000 signatures en 4 jours) ; relais dans les médias.
– 14 octobre : manifestation devant le théâtre municipal. Relais dans les médias.
– 5 novembre : scène ouverte avec des artistes devant le théâtre municipal. Relais dans les médias.
– 9 novembre : présence du collectif au conseil municipal.
– 23 novembre : conférence de presse du collectif ; bon relais dans les médias : nos arguments pris très au sérieux.
– 24 novembre : présence du collectif à l’inauguration du Campus Mailly ; remise de la liste des signataires de la pétition au maire qui s’engage à recevoir le collectif.
– 4 décembre : bon article dans le quotidien l’Humanité.  (Gérald Rossi, « Patrimoine. Perpignan signe pour son théâtre », L’Humanité, 4 décembre 2017). Question écrite du sénateur Pierre Laurent à la ministre de la Culture.
– 11 décembre : envoi de la liste des signataires de la pétition et courrier à la ministre de la Culture ; copie au maire de Perpignan.
ET MAINTENANT ?
– 8311 signatures sur la pétition, à ce jour.
– En attente d’un rendez-vous avec le maire (début janvier ?).
– Rendez-vous pris avec le Président de l’Université.
– Conférence de presse du collectif le 3 janvier.
– Le collectif se réunit régulièrement, a élaboré des revendications (mise à disposition gratuite du théâtre, etc …) et met en place des initiatives (notamment carnaval).
– L’action se poursuit jusqu’au renoncement de la municipalité à utiliser le théâtre comme amphithéâtre !
Jean-Bernard Mathon
Président de l’ASPAHR

Laisser un commentaire