Révision du PSMV : chronique n°5 / L’O.A.P Berton Agrandir la place Berton : une vision « haussmannienne » ?

La place Berton a été créée vers 2010 par la démolition d’un îlot de 13 immeubles. Cela correspondait à la préconisation du PSMV de 2007. Chacun s’accorde à constater que cette place ne fonctionne pas. La création de cette place est un échec social et urbain.

Le PSMV de 2007 avec le projet de création de la place Berton et les démolitions qui sont proposées dans le document de révision

Aujourd’hui on nous propose d’agrandir la place en démolissant 9 immeubles (dont 1 en catégorie 5bis du PSMV) afin de donner un accès « direct » à la place du Puig, via la traverse des Mercadiers. Cette conception « haussmasnienne » (dixit le 1er adjoint de la ville) de l’urbanisme est une aberration.

Le projet d’O.A.P 2018.

Ce qui est en jeu c’est la poursuite du patient travail de désagrégation du maillage ancien de la ville mis en oeuvre par la municipalité depuis quelques années, ou  la conservation du parcellaire médiéval encore quasi intact et la réhabilitation du bâti ancien plutôt que sa destruction.

Localisation de l’îlot qu’il est prévu de détruire (vue aérienne)

Pour ce qui est de la circulation, les habitants du quartier savent très bien se repérer dans le dédale des rues, et pour ce qui est des touristes, il suffit de mettre en place une signalétique appropriée.

La place Berton actuelle, avec au fond à gauche une partie des bâtiments qu’il est prévu de démolir

La démolition de cet îlot est totalement injustifiée, il convient plutôt de se pencher sur un réaménagement de la place actuelle pour en faire un lieu de vie et, par exemple, inviter les étudiants à l’investir, au lieu de créer de nouvelles place ou parvis, comme cela est envisager dans le projet de révision (parvis face à l’ancienne université, espace Saint-Sauveur).

 

Jean-Bernard Mathon

 

Angle rue des cuirassiers-rue Marengo, avec à droite les immeubles prévus à la démolition

 

 

6 rue des mercadiers ; un des immeubles proposés à la démolition

 

Laisser un commentaire