Stéphane Bern « Il est facile de dire que c’est insalubre et qu’´il faut tout raser » (L’Indépendant)

Mardi 26 juin dans une interview accordée à l’Indépendant, Stéphane Bern est revenu sur la polémique qui a fait suite à la destruction de l’ïlot Paradis (voir article du Point du 23 juin « Patrimoine : quand Stéphane Bern s’écharpe avec la mairie de Perpignan » : http://www.lepoint.fr/politique/patrimoine-quand-stephane-bern-s-echarpe-avec-la-mairie-de-perpignan-22-06-2018-2229775_20.php).

Il y réaffirme qu’une autre politique de Rénovation urbaine est possible, basée sur la rénovation de l’existant et non la destruction.

Une réflexion au sujet de « Stéphane Bern « Il est facile de dire que c’est insalubre et qu’´il faut tout raser » (L’Indépendant) »

  1. Quel scandale !!… mais qu’on poursuive ce maire en justice !
    Et dire que Macron, par la loi Élan veut faciliter ce genre de démolitions dans les centres anciens, en faisant en sorte que l’avis de l’Architecte des bâtiments de France ne soit plus que consultatif !
    C’est détruire la loi Malraux qui fait quasi partie de notre Constitution, et qui a permis de sauver de nombreux centres anciens depuis les années 70 !
    On a l’impression de revenir aux années 50-60, qui ont été tellement dévastatrices pour le patrimoine des quartiers anciens. Mr Le Corbusier avec sa charte d’Athènes, avait permis plus de destructions dans les centres anciens de nos villes que les bombardements de la guerre elle-même !
    La loi Malraux a pu mettre un frein à ce scandale. Il vaudrait mieux aujourd’hui la consolider et l’améliorer, parce que bien des choses restent à faire, plutôt que de la piétiner ! Quelle régression !…
    Ne pouvez-vous pas relancer une pétition en ligne, et surtout attaquer ce maire devant le Tribunal Administratif ?

Laisser un commentaire